Je vous invite à découvrir les phénomènes et les perturbations des différents aspects de la géobiologie et ma méthode d'équilibrage pour chacun d'entre eux. 

Mes domaines d'intervention
Naturel - Subtil - Artificiel

"La Géobiologie comporte plusieurs aspects, induisant plusieurs types de perturbations. Chacun peut être plus ou moins sensible à ces types de perturbations,

ce n'est pas parce que vous ne les ressentez pas, qu'ils n'influent pas sur vous."

Je vous propose d'intervenir sur chaque domaine par des méthodes adaptées en me rendant sur place ou bien à distance sur plan. Je n'utilise pas de matériel à disposer sur les lieux (souvent couteux, inefficace, inesthétique et pouvant facilement être déplacé et perdre leur fonction).

J'interviens directement sur le plan énergétique ou physique dans lequel la problématique prend sa source.

rose des vents fond vide.png
 

L'aspect naturel

L'aspect naturel renvoie aux perturbations naturellement présentes sur un lieu. 

Les réseaux telluriques : 

Ils sont la résultante du rayonnement électromagnétique de la planète Terre et se manifestent sous forme de lignes organisées en trames avec des mailles plus ou moins serrées. 

Les physiciens ont identifié plusieurs réseaux parmi lesquels les réseaux Hartmann et Curry. Ce sont les plus présents, ils peuvent créer des points de perturbation, notamment sur leurs nœuds de croisement. Les nœuds de plusieurs réseaux peuvent de superposer, et ou se trouver au même endroit qu'une autre perturbation et créer des points très géopathogènes.

Ma méthode d'équilibrage :

Je procède comme le faisaient les anciens, je déplace les lignes des réseaux négatifs dans les murs afin de ne plus avoir de zone de croisement dans la zone de vie. 

phénomènes géobiologiques

Les courants d'eau souterrains :

Il s'agit de l'eau qui s'écoule naturellement dans le sous-sol plus ou moins près de la surface. Cette eau peut former des nappes souterraines, des rivières, des ruisseaux. La circulation de l'eau en souterrain engendre des frictions et un phénomène électromagnétique qui modifie l'équilibre ionique en surface. Rester sur ces zones perturbées a un effet nocif pour le vivant par la perturbation de son propre équilibre ionique.

Cette modification de l'environnement ionique peut se vérifier par les "points foudre" qui attirent la foudre en raison de cette modification électrique locale. 

D'autre part, l'eau est porteuse d'informations, elle peut donc transporter des mémoires et informations négatives en provenance d'autres lieux jusque dans le bâtiment. Ainsi, le lieu peut être pollué par des mémoires de cimetière, d'hôpitaux, de lieux hautement pollués situés en amont des courants d'eau souterrains.

Ma méthode d'équilibrage :

J'aimerai avoir le pouvoir de déplacer les courants d'eau et les nappes souterraines mais je ne suis pas Harry Potter !

Je travaille donc sur l'information apportée par l'eau et neutralise sa nocivité. Dans certains cas, si l'incidence est trop importante, je peux être amenée à vous proposer de déplacer le lit ou le bureau sur un point neutre afin de vous préserver d'une influence trop importante pour de longues expositions.

géobiologie 1.jpg
géobiologie 2.jpg

Les failles :

Ou diaclases, il s'agit des changements de nature du sous-sol, des traits de fracture entre calcaire et sable par exemple, ou entre différentes roches, ou lorsque l'on a utilisé du tout-venant comme remblais, le sol n'est pas homogène et peut parfois bouger.

Ces changements de densité du souterrain et les lignes de démarcation forment ce que les géobiologues appellent des failles, visibles par des fissures sur les murs ou le sol des constructions. 

Elles peuvent être humides, passage de ruissellement de l'eau souterraine, et peuvent favoriser la remontée de gaz toxiques tels que le radon, un gaz invisible et inodore présent en poches dans certains sols, et est hautement toxique. 

Ma méthode d'équilibrage :

Je procède comme pour l'eau, neutralisation des informations négatives et éventuellement ajustement de l'emplacement du mobilier. Une ventilation régulière est importante pour la qualité de l'air en général, mais sera primordiale dans le cas de remontées de radon.

Les cheminées cosmotelluriques :

Ces phénomènes forment une grande colonne d'énergie qui monte vers le ciel et descend assez profondément dans le sol. Les cheminées cosmotelluriques possèdent des appendices, les bras qui s'épanouissent autour de la colonne centrale comme les pétales d'une fleur. En soi, ces phénomènes sont plutôt positifs, mais peuvent être pollués et perturber de façon non négligeable un lieu. 

On peut les repérer dans la nature ou les jardins par la présence de zones circulaires où la végétation est différente du reste de l'environnement. 

Ma méthode d'équilibrage :

Les cheminées cosmotelluriques peuvent se déplacer, je procède donc à la purification des éventuelles pollutions et dans certains cas je la déplace à l'extérieur des constructions sur une zone plus appropriée pour tous.

CCT geobiospirite.be.png

Exemples de présence de cheminées cosmotelluriques et leurs effets sur la végétation. 

Source des images : http://geobiospirite.be/

géobiologie 5.jpg

Les vortex :

Il s'agit de mouvements énergétiques, tout comme l'eau peut former des courants et des tourbillons, l'énergie d'un lieu peut former des zones de concentration qui s'animent en forme de spires. Ces vortex se composent en général de deux spires, ils contiennent une grande quantité d'énergie qui si elle est polluée peut grandement perturber les occupants.  

Ma méthode d'équilibrage :

Les vortex peuvent se déplacer au même titre que les cheminées cosmotelluriques, je procède donc à la purification des éventuelles pollutions et dans certains cas je le déplace à l'extérieur des constructions sur une zone plus appropriée pour tous.

 

L'aspect subtil

L'aspect subtil renvoie aux phénomènes invisibles qui ne sont pas causés par la nature du sol ou du géomagnétisme local. Il s'agit de phénomènes en lien avec des âmes errantes, des mémoires imprégnées dans les murs, les objets ou le sol ou encore d'influences négatives extérieures.

Ombre

Les âmes errantes :

Aussi nommées les entités, ces mots peuvent faire peur car renvoient parfois à des croyances populaires, à la science fiction, et autre littérature ésotérique. 

Rassurez-vous, il n'y a rien de bien extraordinaire là-dedans.. Le phénomène des âmes (humaines et animales) qui ne sont pas parvenues à rejoindre les plans supérieurs après leur décès est (hélas) assez courant et se libère assez facilement lorsque l'on opère avec respect et méthode. 

Les âmes des défunts se trouvent dans un lieu parce qu'elles ont pu y vivre, ou bien elles y trouvent une ressource énergétique qui leur permet de subsister dans leur propre plan. 

Le hic est qu'elles ont tendance à se servir dans les réserves d'énergie vitale des occupants, causant de la fatigue et diminuant la valeur vibratoire du lieu et des occupants.

Les portes astrales :

Ce sont des portails qui permettent aux entités de circuler d'un lieu à l'autre ou d'un plan à l'autre. 

La présence d'une telle porte dans un lieu diminue de façon importante la valeur vibratoire et le niveau d'énergie vitale du lieu. 

Le passage constant d'âmes errantes à travers cette porte vampirise l'énergie des occupants, causant fatigue, déprime, voir d'autres déséquilibres de santé. 

On peut libérer les âmes errantes aussi souvent que l'on veut, tant que la porte astrale est ouverte, de nouvelles entités arriveront chaque jour. 

Lumière et ombre

Ma méthode d'équilibrage :

Je vérifie toujours s'il y a une ou des portes astrales sur un lieu lorsque je détecte des âmes errantes. J'effectue ensuite un protocole de libération des âmes errantes et de leurs mémoires (qu'elles peuvent laisser dans les lieux) et je procède à la fermeture des portes astrales. 

géobiologie 4.jpg

Les mémoires des lieux :

Les murs, les objets, le sol s'imprègnent des évènements qui s'y déroulent. D'autant plus lorsque les événements ont été marquants, forts émotionnellement. Champ de bataille, incendie, crime, débauche, violences conjugales, maltraitance, abattoir, traumatismes en tous genres... les lieux peuvent dégager des mémoires qui remontent à des centaines d'années, voir des milliers d'années !

 

Les lieux restituent aux occupants ces mémoires et informations énergétiques, à terme les occupants entrent en résonnance avec ces mémoires et peuvent en pâtir ou reproduire des schémas particuliers. 

On parle parfois de "maisons à divorce", de "maisons à chagrin", de lieux qui inspirent la violence, la colère, la haine qui proviennent de ses anciens occupants ou d'événement s'y étant déroulés. 

Les mémoires peuvent être acheminées par d'autres biais, par exemple par la mémoire de l'eau souterraine qui passe sous un lieu chargé négativement (un cimetière ou un ancien champ de bataille par exemple), ou par d'autres liens directs ou indirects (via un réseau tellurique qui se charge de la mémoire en traversant un lieu et apporte cette pollution avec lui ailleurs). 

Ma méthode d'équilibrage :

Les mémoires des lieux, des murs et des objets peuvent être nettoyées et neutralisées afin qu'elles ne produisent plus d'influence sur les occupants. Mon travail consiste à les détecter, les identifier et les apaiser. 

Les magies noires :

On pense tout de suite à des rituels de haute magie noire effectués par des initiés équipés de vieux livres et de crapauds. 

La magie noire est plus simple que ça.. "l'âme agit", la magie... dès que l'on pose une intention positive comme négative, on fait de l'âme-agit. Ainsi, de médire de quelqu'un est en soi de la magie noire. Dans ce cas là, on émet des intentions et des énergies négatives à l'encontre d'une personne ou d'une situation. 

La magie noire peut donc être non intentionnelle, des pensées répétées contre un voisin qui vous agace par son manque de savoir-vivre peut à termes créer contre ce voisin des informations très négatives, des égrégores négatifs et lui porter préjudice à terme. 

En entrant dans une maison, on peut hériter des informations négatives qui ont été créées et dirigées contre le précédent occupant, et ses effets négatifs. 

géobiologie 10.jpg

Ma méthode d'équilibrage :

La première étape est de déterminer si la maison est sous influence de magie et dans l'hypothèse où c'est le cas, de déterminer plus précisément la nature de la problématique. La méthode d'équilibrage sera fonction de cette dernière. 

 

L'aspect artificiel

L'aspect subtil renvoie aux phénomènes électromagnétiques liés aux installations électriques et ses appareils, ainsi qu'aux nouvelles technologies sans fil de plus en plus présentes dans notre environnement. 

Ces perturbations électromagnétiques créent un brouillard d'ondes dans lequel on baigne en quasi-permanence. Les informations sur les potentiels effets nocifs sur le vivant sont encore balbutiantes, on constate cependant que les animaux, eux, sont très sensibles à ces perturbations et le manifestent par des troubles du comportement, voir des problèmes de santé. 

J'aborde également le contrôle de la qualité de l'air, trop souvent négligée dans la sphère domestique. 

Deux grandes familles d'ondes :

les hautes fréquences et les basses fréquences

 

Les basses fréquences sont celles émises par nos appareils électriques en fonctionnement. Le passage du courant électrique dans le réseau domestique et les appareils électriques en fonctionnement génèrent un champ électromagnétique qui peut se mesurer à plusieurs mètres de sa source. Ce champ éléctromagnétique a la capacité de traverser notre corps et de perturber son bon fonctionnement. 

Mais il ne suffit pas d'éteindre un appareil pour que la pollution s'arrête.. dans certains cas, il peut persister un champ électrique alors que l'appareil ou la lampe par exemple est éteint, du simple fait qu'il soit branché. 

Les installations électriques peuvent présenter des défauts, de la vétusté, ce qui peut entrainer des courants parasites, des problèmes de prise de terre, des courants vagabonds etc. Toutes ces anomalies sur le réseau électrique peuvent entrainer des perturbations éléctromagnétiques supplémentaires, délétères pour les occupants. 

La présence de lignes à haute tension ou à très haute tension, de transformateurs électriques et autres centrales génératrices (panneaux photovoltaïques, éoliennes, générateur, etc.) génère des champs électromagnétiques de haute intensité sur des zones très étendues (parfois plusieurs centaines de mètres pour les lignes à très haute tension). La proximité de ces installations avec les zones habitées ou occupées par des animaux n'est pas inoffensive sur le long terme. 

géobio.png
géobiologie 8.jpg

Les hautes fréquences sont émises par nos appareils issues de la technologie sans fil, de plus en plus présent dans les maisons connectées et la domotique moderne. 

Les boxes wifi, les appareils Bluetooth, les téléphones mobiles, les téléphones fixes sans fil, les babyphone, les appareils commandés à distance, les enceintes connectées et autres consoles de jeux, les tablettes, les compteurs électriques connectés etc. au sein des constructions et habitations. 

En extérieur, il y a également les antennes relais de télécommunication (3 G, 4 G, 5 G), les wifi publiques (qui émettent un signal fort), etc. 

Ces signaux de plus en plus nombreux sont encore méconnus, on sait cependant qu'ils ont un effet sur le tissu vivant : un phénomène d'échauffement de l'oreille vous est peut-être déjà arrivé après une longue communication sur le téléphone portable, c'est l'un des effet connus. 

Les premières recherches réellement sans parti-pris publiées sur le sujet sont pour le peu inquiétantes, et annoncent un véritable problème de santé publique pour les prochaines décennies. 

Les autorités sanitaires appellent à la plus grande prudence et commencent à réglementer les usages et à contraindre les constructeurs de ces appareils.

 

Des mesures, certes louables, mais clairement insuffisantes. Les risques sont à prendre à la racine, avec la limitation de ces ondes dans l'environnement de vie personnel et professionnel pour espérer en limiter les effets nocifs sur le long terme. 

Ma méthode d'équilibrage :

Il ne s'agit pas de vous proposer de revenir à la bougie et aux envois de missives par pigeons !

Ma mission consiste à déterminer votre taux d'exposition aux ondes de hautes et basses fréquences dans votre environnement quotidien et d'identifier les sources de ces ondes. 

L'étape suivante est de mettre en place des choses simples et reproductibles pour toute la famille afin de limiter au maximum les incidences de ces ondes. 

La qualité de l'air :

Je vous propose un bilan sur la qualité de l'air de votre lieu. L'air au sein des habitations est parfois plus polluée que l'air extérieur. 

Les responsables ? les produits ménagers, les matières volatiles et solvants libérées par les matériaux de construction, de décoration et d'ameublement, le taux d'humidité ambiant (trop humide les champignons et les spores microscopiques se développent, trop sec les voies respiratoires peuvent souffrir d'irritation), la mauvaise ventilation qui emprisonne le CO2 et autres particules volatiles, les parfums d'ambiance, les encens, certains modes de chauffage, etc... 

Les sources de pollution de l'air ne manquent pas et sont parfois assez inattendues. 

Ma méthode d'équilibrage :

Je procède à une évaluation de la qualité de l'air dans les pièces de sommeil et de vie à l'aide d'un appareil de mesure spécialisé.

 

En fonction des résultats de l'analyse, je recherche les causes possibles de pollution et vous propose une adaptation de l'environnement et de vos habitudes pour réduire au maximum les pollutions.

 

Mon objectif premier est de m'adapter à vos habitudes pour que mes conseils puissent s'intégrer facilement et spontanément dans votre quotidien. 

Dimanche paresseux
Salle à manger moderne
 

Quelques précisions sur les informations que vous aurez dans votre étude préliminaire :

Valeur vibratoire d'un lieu ou d'une personne : calculée en unités Bovis, c’est une convention en géobiologie, la valeur moyenne favorable pour le vivant est entre 10 000 et 12 000 uB, mais chacun a sa propre valeur la plus juste pour lui-même, c’est surtout cette valeur qu’il faut retenir (elle évolue au fil du temps). Cette valeur permet de déterminer si le lieu ou la personne se trouve être à son niveau énergétique le plus juste. Si ce n'est pas le cas, c'est qu'il y a des perturbations qui abaissent cette valeur. 

Structure énergétique : la structure énergétique d'un lieu est une convention en géobiologie qui permet de déterminer le type d'énergie et d'informations que le lieu apporte à ses occupants. On la détermine par une couleur et par une polarité : électrique (le lieu apporte des informations négatives) ou magnétique (le lieu apporte des informations positives). Les structures électriques sont le signe de perturbations géobiologiques (pouvant être sur un plusieurs aspects), le rééquilibrage du lieu permet de basculer sur une structure magnétique, favorable au vivant.

Vous aurez peut-être entendu parler de la structure énergétique vert négatif électrique, cette structure est très nocive sur les occupants, on trouve souvent des cas de maladies graves, chroniques, parmi les occupants de ce type de lieu. 

 

Point étoile : superposition de plusieurs informations nocives pour le vivant créant un point ultra-nocif, par exemple superposition d'un croisement du réseau Hartmann + un croisement du réseau Curry + une information eau au même endroit.